Accueil » Ce qu’il faut savoir pour acheter et vendre son or

Ce qu’il faut savoir pour acheter et vendre son or

par La Rédaction
Ce qu’il faut savoir pour acheter et vendre son or

Vous avez l’intention d’investir dans l’or et vous vous demandez comment il faut s’y prendre. Tout d’abord, vous devez savoir qu’il existe différentes façons d’investir dans ce métal précieux. Vous pouvez le faire tout simplement en vous octroyant les services d’un fonds commun de placement, en investissant dans des actions de sociétés aurifères ou en achetant de l’or. Mais peu importe votre choix, il faut savoir s’y prendre pour bien réussir son investissement. Voici donc quelques éléments à connaître pour acheter et vendre son or.

Acheter de l’or physique : l’essentiel à connaître

Pour vous lancer dans le rachat d’or, vous n’avez pas forcément besoin d’être un expert. Il vous suffit d’avoir la bonne information et de vous tourner vers des professionnels pour vous accompagner, au besoin.

Où acheter de l’or ?

Il est possible d’acheter de l’or sous forme physique en vous rapprochant de votre banque et notamment au guichet seulement si cette dernière se spécialise également dans le secteur. Les courtiers spécialisés et les bureaux de numismatique peuvent également vous permettre d’acheter de l’or.

Quel est le prix d’achat de l’or et comment payer ?

Contrairement à certaines ressources minières, il n’existe pas de coût fixe pour l’acquisition de l’or, puisque les lingots et les pièces d’or ne sont pas soumis à une cotation officielle. Aussi bien l’achat que la vente du métal jaune dépendent du dynamisme et de la fluctuation du marché. En clair, c’est en fonction des cours de l’or que les banques ou les intermédiaires fixent un prix d’achat.

En ce qui concerne les modalités de paiement, sachez que depuis le 1er septembre 2011, l’achat de l’or doit se faire soit par carte de paiement, par chèque barré ou par virement bancaire. Il n’est plus possible d’acheter de l’or à travers un paiement en espèce.

Afin de vous faire une idée du coût en temps réel de l’or, nous vous recommandons de scruter les informations diffusées par la Banque de France.

La conservation de l’or

Pour conserver son or, diverses précautions sont à prendre. Vous devez pour commencer assurer celle-ci contre les risques de détérioration ou de vol. Vous avez le choix entre une assurance spécifique ou une demande d’extension de garantie incluse dans votre assurance habitation. Et pour que cette dernière alternative soit valable, il peut vous être exigé de conserver votre ressource dans un coffre.

Parallèlement et dans le cas où vous avez acquis votre or via votre banque, vous pouvez décider pour plus de sécurité qu’elle ne vous soit pas livrée. Dans ce cas, elle est conservée dans le coffre de la banque.

Vendre son or : comment faire ?

Vendre son or est un excellent moyen de varier et protéger son épargne ou d’avoir plus vite à disposition de la liquidité. Il s’agit en gros d’une des meilleures solutions de placement d’argent en 2020. Et pour cela, la loi Hamon (2014) prévoit un certain nombre de précautions inscrites dans la législation sur les ventes d’or. Il s’agit entre autres :

  • d’un contrat de prévente : qui est dorénavant obligatoire et qui doit contenir des informations telles que le prix de vente détaillé, le cours officiel, le titrage et le poids de la pièce, de l’objet ou du bijou en or
  • de l’affichage des prix de rachat : aussi bien les magasins que les sites de rachat en ligne sont obligés d’afficher clairement et de manière visible les prix de rachat.
  • d’un délai de rétractation : la loi prévoit pour tout particulier qui souhaite vendre son or, un délai de rétractation de deux jours. Si dans ce délai, il change d’avis et souhaite récupérer son bien, il peut le faire sans toutefois payer une pénalité.

Autres publications

Laisser un commentaire