Accueil » Guide placements : où placer son argent en 2020 ?

Guide placements : où placer son argent en 2020 ?

par La Rédaction
où placer son argent en 2020

La crise sanitaire et économique inédite à laquelle nous sommes en train de faire face depuis le début de cette année amène à se poser plusieurs questions d’avenir, notamment sur la meilleure manière de placer son argent. En effet, il n’est plus possible d’investir en 2020 comme cela pouvait être le cas il y a de cela une vingtaine d’années. L’épargne garantie, le livret A et le PEL, par exemple, ont vu leur taux diminuer au cours de ces dernières années.

Quels sont donc les placements à privilégier en 2020 et lutter efficacement contre les effets induits par la Covid-19 ?

Améliorer son pouvoir d’achat avec la SCPI de rendement

Une SCPI, pour Société civile de placement immobilier, a pour objectif de faire l’acquisition d’un patrimoine immobilier locatif et de le gérer afin d’en tirer des rendements. Avec ce type de société civile, vous pouvez investir dans l’immobilier d’entreprise (les commerces, les bureaux…) ; et ceci par l’intermédiaire d’une société de gestion.

En investissant dans une SCPI, vous obtenez des parts de la société et percevrez des revenus grâce aux loyers encaissés sur ses différents biens immobiliers. En matière d’atout, il faut souligner que la Société civile de placement immobilier diffère des foncières cotées. Elles sont en effet moins volatiles, puisque le rendement est plutôt stable d’une année à l’autre.

Toutefois, les frais peuvent être élevés (jusqu’à 12 % de frais d’entrée) et les revenus sont soumis à la fiscalité des revenus fonciers. Cela est donc moins avantageux, vu qu’ils seront intégrés à vos revenus et soumis à la tranche marginale d’imposition de votre foyer.

Pour cette année 2020, il est conseillé de se concentrer sur des zones comme l’Europe du Nord et l’Allemagne en particulier. Les SCPI spécialisées dans le projet du Grand Paris et les SCPI positionnés sur l’immobilier tertiaire en mutation (entrepôts en périphérie de grandes villes pour les colis e-commerce par exemple) sont aussi à privilégier.

L’investissement locatif avec la loi Pinel

Comme vous le savez certainement déjà, le dispositif Pinel est encore disponible en 2020. Pour ceux qui veulent investir dans l’immobilier locatif tout en profitant de réduction d’impôts, il s’agit donc d’une bonne idée de placement. Prolongé jusqu’à fin 2021, ce dispositif permet de bénéficier de 12, 18 ou 21 % de réduction d’impôts. Pour cela, vous devez vous engager à louer le bien immobilier respectivement sur 6, 9 ou 12 ans.

L’autre condition pour investir avec le dispositif Pinel consiste à faire son investissement dans un logement situé dans l’une des zones éligibles :

  • la zone A bis pour Paris et sa petite couronne
  • la zone A pour les principales grandes agglomérations
  • la zone B1 pour les villes de plus de 250 000 habitants
  • la zone B2 pour les villes de plus de 50 000 habitants.

Investir en location meublée LMNP

Avec des taux immobiliers très bas désormais et l’incertitude grandissante sur le système de retraite, l’investissement dans l’immobilier a plus que jamais le vent en poupe. Et nombreux sont les investisseurs qui se tournent de plus en plus vers l’investissement en meublé, notamment en raison de la niche fiscale du statut LMNP (louer en meublé non professionnel).

En effet, la location meublée est très attrayante grâce à cette fiscalité en LMNP qui va vous permettre de bénéficier d’un bon rendement net. En effet, fiscalement cet investissement est perçu comme une activité de commerçant. Vous serez de ce fait imposé dans la catégorie des Bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Ainsi, vous serez soit imposé sur 50 % des revenus locatifs ou faire réduire l’assiette taxable à 0 grâce à l’amortissement du bien ainsi que les autres charges.

Et vu que la location meublée consiste à offrir des services supplémentaires aux locataires, les loyers sont bien plus élevés (environ 10 à 20 %) qu’en location nue. Autrement dit, le rendement brut est nettement meilleur avec la location meublée. En ajoutant la niche fiscale du LMNP, le rendement net est encore plus intéressant.

Investir dans le Private Equity

Le Private Equity ou capital-investissement qui consiste à prendre des participations dans le capital de petites et moyennes entreprises non cotées. Il s’agit donc d’une forme spécifique d’investissement institutionnel pour entrer au capital d’entreprises privées qui ont besoin de financement pour développer ou transformer leur activité.

Peu connues des particuliers, l’investissement dans le Private Equity rencontre de de plus en plus les faveurs des investisseurs institutionnels ; et ceci notamment en raison des performances sur le long terme. En effet, lorsque ces PME non cotées sont bien dirigées, elles peuvent prétendre à une croissance plus élevée. Ce qui devrait permettre aux actionnaires d’obtenir d’intéressants rendements. On estime ceux-ci dans l’ordre de 8 à 25 %.

En dehors des atouts liés aux rendements, effectuer ce type de placement permet de bénéficier d’une fiscalité plutôt clémente, voire avantageuse. On parle ici notamment de réduction d’Impôt sur le revenu ou d’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Ajoutons pour finir que le capital-investissement est assez abordable en trouvant un bon contrat d’assurance-vie ou un contrat de capitalisation.

L’assurance-vie

Avec plus de 1 785 milliards d’euros d’encours déjà vers fin août 2019, l’assurance-vie est l’un des placements vers lesquels se tourne un grand nombre de Français. Que ce soit pour financer un projet à moyen terme ou pour préparer sa retraite, c’est un placement qui présente de nombreux avantages comme :

  • le bénéficie d’une fiscalité allégée
  • la possibilité de transformer son capital en rente viagère
  • la transmission du capital sécurisée.

Produit d’épargne à moyen et long terme, l’assurance-vie est un bon choix pour épargner et faire fructifier du capital pour soi-même ou pour ses proches. À la fin du contrat, vous (ou le. s bénéficiaire. s désigné. s) pourrez toucher les sommes que vous avez investies. À cela s’ajouteront d’éventuels gains, diminués des frais de votre contrat.

Il faut ensuite savoir qu’il existe deux grands types de support en matière d’assurance-vie. Il s’agit des fonds en euros et des unités de compte. Le premier support est géré directement par la compagnie d’assurance et l’avantage de vous permettre de garantir votre capital investi à tout moment. Quant aux unités de compte, ils permettent d’accéder à un univers d’investissement très large et un rendement nettement supérieur à celui du fonds en euros. Par contre, votre capital n’est pas garanti dans ce cas.

Autres publications

Laisser un commentaire