Accueil » Investissement immobilier : quelles sont les villes à privilégier pour investir en 2021 ?

Investissement immobilier : quelles sont les villes à privilégier pour investir en 2021 ?

par La Rédaction
villes intéressantes à privilégier pour investir dans l’immobilier en 2021

Décrit par les spécialistes comme « une valeur refuge absolue », l’investissement immobilier est un classique pour se constituer un patrimoine. C’est un outil « tout en haut de la hiérarchie des placements » qui permet de se générer des revenus, de préparer sa retraite ou encore d’anticiper une succession… Même malgré le contexte sanitaire actuel, il est toujours possible de réaliser des investissements fructueux. Mais pour cela, il faut comprendre comment fonctionne le marché afin de bien cibler l’emplacement. Voici donc quelques villes intéressantes à privilégier pour investir dans l’immobilier en 2021.

L’impact de la Covid-19 sur l’immobilier

La crise économique et sanitaire sans précédent que traverse le monde entier a impacté tous les secteurs d’activité, dont l’immobilier. En dehors de l’impact sur le volume des transactions, les 2 périodes de confinement-déconfinement sont à l’origine de nouvelles envies immobilières.

Pour les spécialistes du domaine, plusieurs profils d’acheteurs apparaissent désormais. Il s’agit entre autres de :

  • ceux qui ont envie de rester en ville avec un extérieur
  • ceux qui préfèrent rester à proximité des métropoles, mais qui souhaitent avoir un logement avec jardin et une pièce dédiée au télétravail
  • ceux qui, à la recherche du calme et encore plus d’espace à vivre, préfèrent partir en province.

Selon les études, près de 50 % des Français souhaitent désormais vivre dans une ville moyenne. De plus, 51 % des personnes qui ont eu à revoir leur projet immobilier après le confinement cherchent désormais en priorité un extérieur. Enfin, on estime à 331 900 euros le prix moyen d’une maison en Île-de-France.

Comme vous l’aurez compris, ces profils d’acquéreurs et ces nouveaux critères d’achat doivent être pris en compte. Ce sont des éléments qui vont peser sur les marchés locaux et aider à identifier les villes à privilégier pour investir dans l’immobilier en 2021.

Annecy, première ville de France où il faut investir

Si vous suivez l’actualité de l’immobilier, vous savez certainement que la préfecture de Haute-Savoie avait commencé l’année 2020 avec le titre de « ville où l’on vit le mieux en France ». D’après la récente étude publiée dans Le Figaro Immobilier, Annecy est en tête, hors Paris, du palmarès des villes françaises à privilégier pour investir en 2021. L’étude a ainsi révélé les nombreux atouts de la Venise des Alpes :

  • une forte attractivité qui réduit énormément le risque de vacance
  • une ville composée à 52 % de célibataires
  • des profils de locataires « premium » grâce à la proximité de la Suisse et du bassin d’emploi de Genève.

Les maisons disponibles dans la ville sont essentiellement de type T3 avec un rendement brut moyen de 4,03 %. Avec un prix moyen tournant autour de 4 150  le m2, la plus forte tension locative se focalise sur les T3 qui sont beaucoup plus recherchés. En termes d’investissement, il faudra prévoir un crédit immobilier d’environ 200 000 €. Ce dernier pourra être complété par un apport personnel avoisinant les 50 000 €. Le bien peut alors être proposé en location à un prix de 750 à 800 €.

Pour finir et comme l’indique le portail Rendementlocatif.com, il serait plus intéressant de privilégier des locations meublées afin d’attirer plus de profils.

Rennes, une ville économiquement dynamique

Présente également dans le classement des meilleures villes où investir en 2020, Rennes est une ville très appréciée pour sa qualité de vie. En effet, la capitale bretonne se distingue comme une ville économiquement dynamique. Déjà, il faut souligner que le chômage y est l’un des plus bas parmi les métropoles françaises. En 2019 par exemple, le taux de chômage était de 6,4 % contre les 8,6 % pour la moyenne française.

Ensuite, il faut souligner que malgré la crise, la ville a décidé de continuer à investir près de 67 millions d’euros par an, et même 80 millions d’euros en 2021. Il est donc prévu le recrutement de plus d’une soixantaine de fonctionnaires, dont 40 nouveaux policiers municipaux. La ville sera, par ailleurs, transformée à travers le projet Euro Rennes particulièrement dans le quartier de la gare. À ce niveau, il est prévu le développement d’un nouveau quartier d’affaires. On parle de 125 000 m2 de bureaux, de 30 000 m2 de commerces et plus de 1 400 logements.

Tout ceci pour dire que dans la capitale bretonne, la demande locative est assez forte. En termes de prix, Rennes affiche un prix au mètre carré qui tourne autour de 3 820 . Par ailleurs, le quadrillage Pinel à Rennes et sa périphérie place la ville en zone B1. Autrement dit, vous pouvez y investir dans l’immobilier à travers le dispositif Pinel 2021 et bénéficier d’une bonne fiscalité.

Angers, une ville idéale pour investir dans l’immobilier locatif

Comme c’est le cas avec les deux autres villes dont nous avons parlé plus haut, Angers ne manque pas non plus d’atouts. Élue meilleure ville où investir dans l’immobilier en 2019, Angers est l’une des zones les plus intéressantes à privilégier pour investir en 2021. Ceci est notamment dû au fait que la rentabilité locative y est potentiellement élevée.

En matière d’atouts, il faut déjà dire qu’Angers est située au bord de la Maine et fait partie de la région des Pays de la Loire. Il s’agit, par ailleurs d’une métropole qui comprend 30 communes. Entre terre et mer, la ville est classée Ville d’art et d’histoire avec sa place particulière dans le Grand Ouest. À ce propos, soulignons qu’Angers est située à seulement 1 h 30 de Paris en TGV et à 1 h de Nantes. La préfecture du Maine-et-Loire s’affiche donc comme le carrefour du Grand Ouest.

Pour ce qui est du développement, dans les orientations budgétaires présentées récemment, la municipalité prévoit de consacrer environ 65 millions d’euros pour 2021. Autres projets :

  • une nouvelle ligne de tram sera développée d’ici 2021 afin d’accroître l’attractivité de la ville. Ladite ligne doit relier le quartier Montplaisir à celui des facultés
  • un nouveau quartier d’affaires de 70 000 m2 à la gare Saint-Laud verra le jour en 2025 avec une prévision de 5 000 emplois qui peuvent être créés dans le tertiaire
  • la rénovation du centre des Congrès dans l’optique d’accueillir près de 25 000 congressistes chaque année.

Enfin, l’économie de la ville est assez diversifiée. On compte près de 15000 entreprises qui réunissent plus de 140000 emplois, notamment dans des secteurs comme la santé, l’agroalimentaire et le numérique…

Autres publications

Laisser un commentaire