Accueil » Métaux précieux : quelle fiscalité pour l’achat et la vente d’or en 2021 ?

Métaux précieux : quelle fiscalité pour l’achat et la vente d’or en 2021 ?

par La Rédaction
achat et vente d'or en France et à Meaux

Avant de réaliser n’importe quel investissement financier, vous devez toujours prendre l’habitude de bien étudier la fiscalité applicable. Cela vous permettra de comprendre la législation en vigueur et de mieux orienter vos choix. Retrouvez donc dans cet article quelques explications sur la fiscalité 2021 pour l’achat et la vente d’or en France et à Meaux.

Aucune taxe sur la détention d’or

Même si aujourd’hui l’or n’est plus utilisé comme monnaie, il reste un élément particulièrement important dans l’économie mondiale. Acheter de l’or à Meaux et épargner dans ce métal précieux représente en effet une sécurité face aux krachs boursiers et aux crises économiques. Les épargnants avertis qui choisissent d’investir dans l’or le font généralement pour limiter les pertes sur les autres types de placements comme l’immobilier, les livrets, la bourse et l’assurance-vie.

Pour ce qui est de la fiscalité pour les détenteurs d’or, vous devez savoir que l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) a disparu depuis le 1er janvier 2018 au profit de l’Impôt sur la fortune immobilière (IFI). Il n’y a donc aucune imposition sur la détention d’or. Cette nouvelle favorise beaucoup l’achat d’or (pièces et lingots), car il n’est plus pris en compte pour la déclaration fiscale en fin d’année. À ce propos, soulignons que seuls les lingots et les pièces sont désignés sous le terme d’or d’investissement. Ce n’est donc qu’à partir de ces produits que les investisseurs peuvent réaliser un placement physique dans de l’or physique ou de l’or papier.

or d'investissement

Les barres, lingots et plaquettes d’or sont considérés comme or d’investissement

Quelle taxe à l’achat d’or ?

L’or d’investissement, autrement dit les lingots et les pièces, n’est pas soumis à la TVA. Toutefois, notons que cela ne concerne que des produits bien spécifiques. Il s’agit des :

  • lingots d’or et lingotins d’or, barre ou plaquettes, dont le poids dépasse 1 g avec une pureté supérieure ou égale à 995 / 1 000
  • pièces d’or qui ont frappées après 1800 avec une pureté supérieure ou égale à 900 / 1 000, qui sont ou qui ont été en circulation dans leur pays d’origine et qui ont un prix de vente ne dépasse pas de 80 % la valeur de l’or dont elles sont composées.

Pour acheter de l’or en toute sécurité, nous vous conseillons de le faire auprès de spécialistes comme la Joaillerie David.

Quelle taxe à la revente d’or ?

Pour ce qui est de la vente d’or, vous devez savoir qu’il existe 2 différentes sortes de taxes applicables aux pièces et aux lingots. Vous avez donc le choix entre la Taxe sur les métaux précieux (TMP) ou la Taxe sur la plus-value réelle (TPV).

En ce qui concerne la TMP, c’est une taxe qui a été mise en place pour contribuer au remboursement de la dette sociale. Elle s’applique sur le prix de vente et s’élève à 11,5 %. Ce taux est applicable dès le premier euro, et ceci qu’il y ait plus-value ou pas.

La TPV, quant à elle, est une solution qui permet de réduire l’impôt, mais en fonction de la durée de détention. Autrement dit, vous devez être en possession d’un justificatif du prix acquitté lors de l’achat ou du prix lors de la succession / donation. La TVP est de 36,2 % (19 % d’impôts + 17,2 % de prélèvements sociaux) et s’applique, comme son nom l’indique, uniquement aux plus-values réalisées à l’issue de la revente.

Autres publications

Laisser un commentaire